Eratomis

|La version française suit l’anglais|

Eratomis is a collective between Marie H. Sirois, painter, and Tristan Longval-Gagné, pianist.

photo (glissé(e)s)They met in 2013. Marie had this crazy idea about a big series of paintings celebrating classical music composer Robert Schumann and his pianist wife Clara Wieck. She didn’t know much about music and wanted to learn the piano. The music school she called paired her with Tristan. The connection between them was immediate as they could talk about music and art for hours thinking it was just minutes. Tristan was enthusiastic about Marie’s project and did not think it was that crazy. So when she asked him if he wanted to collaborate to her shows, he accepted joyfully.  Marie was ecstatic. And so now, they play the piano together and they try to share their passion for classical music and art to their public.

Tristan Longval-Gagné


OSM Standard Life 2009 first prize winner and recipient of the prestigious Prix d’Europe 2010, Canadian pianist Tristan Longval-Gagné studied at McGill’s University Schulich School  of Music under Sara Laimon’s direction before attending New-York’s Julliard School of Music with mentor Julian Martin. Through many perfecting stages at the Centre d’Arts Orford and the Meadowmount School of Music, he benefited from many Masters’ advices like André Laplante, Eric Larson, Jacques Rouvier and Richard Raymond.

Tristan played in a solo recital at the OSM Maison Symphonique, and in many other major halls of the Quebec Province. As a Stepping Stone medallist of the Canadian Music Competition in 2017, Tristan was a soloist invited by the Orchestre de la Francophonie under the direction of Nicolas Ellis. 

In 2015, his tour Scriabine in between romanticism and modernism, celebrating the centenary of the composer’s death, had a huge success in Quebec and in Switzerland.

A musician involved in his community, Tristan is co-owner and co-director of Pianissimo School of Music in Sherbrooke.

Marie H. Sirois


Marie H. Sirois starts her artistic career in 2006 after studies in Fine Arts, French and Communication. In 2009, Artifex and Montreal’s Hotel Nelligan notice her work, which leads to her first painting solo exhibition on the life and works of Canadian poet Émile Nelligan.

In 2010 Marie H. Sirois begins a colossal project on German composer Robert Schumann and his wife, virtuoso pianist Clara Wieck. While getting familiar with Schumann and Wieck’s life and compositions, she envisions an ambitious body of work that would ally painting and music. This series of paintings brings Marie to perfect her painting technique. In 2011, she completes an Old Master Painting Technique course (oil and tempera) with Master Jacques Lajeunesse. 

After a twenty year break, Marie continues in 2013 her piano studies in the means to interpret herself the Schumann’s selected scores at her shows. This is when she meets Tristan Longval-Gagné, her piano teacher, who will soon become an important actor in her artistic explorations. They sign a collaboration while developing the second visual movement. 

In November 2014, Marie introduced her first visual movement, Le Prélude, composed of twelve paintings joined to Schumann’s Opus 82, Waldszenen (Forest Scenes). She is now working on her second movement, Concert sans Orchestre.



FRANÇAIS

Eratomis est un collectif composé de Marie H. Sirois, artiste peintre, et Tristan Longval-Gagné, pianiste.

photo (glissé(e)s)Ils se sont rencontrés en 2013. Marie avait cette idée folle de créer une imposante série de toiles célébrant le compositeur de musique classique Robert Schumann et son épouse pianiste Clara Wieck. Elle ne savait pas grand-chose sur la musique classique et voulait apprendre le piano. L’école de musique qu’elle a contactée l’a jumelée avec Tristan. La connexion entre eux fut immédiate. Ils pouvaient parler de musique et d’art pendant des heures croyant que ça ne faisait que quelques minutes. Tristan était enthousiasmé par le projet de Marie et ne pensait pas qu’il était si fou. Ainsi, quand elle lui a demandé s’il voulait y collaborer, Tristan a accepté avec joie. Marie était extatique. Et donc maintenant ils jouent du piano, fabriquent des œuvres d’art et essaient de partager leur passion pour la musique et l’art à leur public.

Tristan Longval-Gagné


Premier Prix du Concours OSM Standard Life 2009 et récipiendaire du prestigieux Prix d’Europe 2010, le pianiste canadien Tristan Longval-Gagné a étudié à la Schulich School of Music de l’Université McGill sous la direction de Mme Sara Laimon, avant de fréquenter la Juilliard School of Music de New York avec comme mentor Julian Martin. À travers de nombreux stages de perfectionnement au Centre d’Arts Orford et à la Meadowmount School of Music, il a bénéficié de conseils de maîtres tels André Laplante, Eric Larson, Jacques Rouvier et Richard Raymond.

Tristan s’est produit en récital solo à la Maison Symphonique de l’OSM ainsi que dans plusieurs autres salles importantes du Québec. À titre de lauréat du Tremplin international du Concours de Musique du Canada 2017, Tristan a été soliste invité de l’Orchestre de la Francophonie sous la direction de Nicolas Ellis. En 2015, sa tournée Scriabine entre romantisme et modernisme commémorant le centième anniversaire du décès du compositeur russe a connu un grand succès au Québec et en Suisse (Genève, Lausanne, Fribourg).

Musicien impliqué dans sa communauté et dans la formation de la relève, Tristan est copropriétaire et codirecteur de l’école de musique Pianissimo à Sherbrooke.

Marie H. Sirois


Marie H. Sirois amorce une carrière artistique en 2006, à la suite d’études en arts plastiques, rédaction française et communication. En 2009, Artifex et l’Hôtel Nelligan de Montréal remarquent son travail, ce qui mène à sa première exposition solo, pour laquelle elle crée 12 toiles sur la vie et l’œuvre du poète Émile Nelligan. En 2010, elle entreprend un projet d’envergure sur le compositeur allemand Robert Schumann et son épouse, la pianiste virtuose Clara Wieck. En se familiarisant avec leur vie, elle développe la vision d’une œuvre ambitieuse qui allie peinture et musique.

Cette première série a amené Marie à se perfectionner. En 2011, elle complète un cours avec le maître Jacques Lajeunesse sur la technique de peinture des anciens maîtres, à l’huile et tempera. Marie, qui avait abandonné le piano depuis 20 ans, en recommence l’étude en 2013 afin de pouvoir interpréter, lors de ses expositions, les pièces de Schumann jumelées à ses tableaux. C’est ainsi qu’elle rencontre Tristan Longval-Gagné, son professeur de piano, qui deviendra vite un acteur important de sa réflexion artistique. Ils signent une collaboration lors de l’élaboration du deuxième mouvement visuel.

Le premier mouvement, Le Prélude, composé d’une série de 12 tableaux associée à l’Opus 82 de Schumann fut présenté en novembre 2014. Elle travaille maintenant sur son deuxième mouvement, Concert sans orchestre.

EnregistrerEnregistrer