Marie H. Sirois

Marie-Hélène Sirois

Artiste

L’artiste multidisciplinaire Marie H. Sirois est née à Chicoutimi en 1978. Elle vit et travaille à Magog. Elle entreprend une carrière artistique en 2006, à la suite d’études en arts plastiques, rédaction française et communication.

En 2010, elle amorce un projet d’envergure sur le compositeur allemand Robert Schumann et son épouse la pianiste-virtuose Clara Wieck. Leur relation sert de fondement à quatre performances artistiques à travers lesquelles sont représentées, à la façon d’une symphonie qui aurait quatre mouvements, les différentes étapes de leur créativité. Misant sur la cohabitation de la musique, de la littérature et des arts visuels, ce projet intègre le travail musical de Schumann à l’ensemble de la démarche artistique. Chaque mouvement visuel, constitué d’une série de tableaux, est associé à l’une de ses partitions et s’en inspire. Les pièces retenues occupent une place déterminante lors des expositions puisque le pianiste-virtuose Tristan Longval-Gagné les interprète au piano et que leur relation avec l’œuvre peinte y est explicitée ; Marie H. Sirois met le tout en contexte à l’aide d’exemples tirés de faits historiques et de citations provenant d’ouvrages littéraires et philosophiques. Ses tableaux servent de mise en scène à ces performances qui se veulent une démonstration de la richesse des arts et de leur interactivité.

L’artiste prend en moyenne quatre ans à élaborer un mouvement. Elle en mettra environ seize pour concrétiser ce projet en entier. Elle peint selon la technique des anciens maîtres, à l’huile et tempera. Cette méthode comporte plusieurs étapes de réalisations où le dessin occupe une large place. Afin de créer un univers lyrique particulier, pour chaque mouvement elle fabrique des mobiles à suspendre au-dessus du piano sur scène. Elle fait également toujours plusieurs séries d’études photographiques avant de commencer à peindre.

Le premier mouvement de la symphonie, Le Prélude, fut exposé en novembre 2014 et le deuxième, Spiegelbild, fut présenté en février 2019. En octobre 2019, elle a dévoilé dans une exposition solo au Centre d’art de Frelighsburg quelques dessins et photographies ayant mené au deuxième mouvement.

Marie H. Sirois élabore actuellement le troisième mouvement, Carnaval, et y aborde les thèmes de l’identité et du dualisme. Carnaval sera démasqué en novembre 2023.

Éclairer les ténèbres du coeur des hommes – Voilà la mission de l’artiste

Robert Schumann