Carnaval | Les études

Carnaval est une œuvre pour piano de Schumann qui regroupe 21 pièces figurant des personnages masqués. Florestan et Eusebius étaient deux personnages imaginaires de Schumann qui représentaient les deux côtés contrastants de sa personnalité, le fougueux et le rêveur. Schumann signait fréquemment ses pièces musicales ou ses écrits avec l’un ou l’autre de ces alter egos, dépendant de l’émotion de l’œuvre. Évidemment, Florestan et Eusebius figurent tout deux dans son Carnaval. Cette pièce et ces deux personnages m’ont inspiré à étudier le thème de l’identité, soit l’identité de l’artiste au niveau personnel, mais également au niveau collectif. Sans entrer dans trop de détails, je dirai seulement que ce propos m’amène donc à explorer l’autoportrait (chose que je déteste ardemment) et aussi le portrait. Dans ce mouvement, mon pianiste, Tristan, représentera Florestan et je représenterai Eusebius. Et comme c’est un “Carnaval”, ce mouvement figurera 12 portraits peints de nous (6 de chacun) où nous serons « masqués » selon des figures emblématiques de 6 différents courants artistiques importants. Les tableaux seront peints selon les techniques des époques respectives (donc les tableaux de la période baroque seront peints dans le style baroque et ceux de la période impressionniste, dans le style impressionniste, etc.) Ainsi, j’espère arriver à comprendre le rôle de l’artiste à ces différentes époques et à découvrir en même temps ma raison d’être personnelle (rien de moins). C’est un gros défi, mais j’ai 4 ans pour y arriver (ou pas). 

Je présenterai ici les études qui mèneront à cette série. Cette page sera régulièrement mise-à-jour comme c’est le mouvement en progression actuellement.