Spiegelbild | Deuxième mouvement | 2019

Spiegelbild, qui désigne le reflet d’un miroir en allemand, s’attarde à une période de trois ans dans la vie de Robert Schumann et Clara Wieck. Éperdument amoureux, le père de Clara qui n’approuvait pas leur relation leur avait absolument interdit de se voir. Leur seul moyen de communication était une correspondance secrète. Cette correspondance démasque à quel point la musique les unissait et surtout combien leurs deux âmes étaient soudées et semblables, comme si elles étaient le reflet miroir l’une de l’autre. Toutes les lettres ont été ré-écrites pour en faire un mobile suspendu au-dessus des deux pianos.

Spiegelbild, est lié à la Sonate nº 3 Op. 14 et la Fantaisie en do majeur Op. 17 de Robert Schumann. Durant la performance, des extraits de lettres sont lus et les deux pièces musicales sont interprétées. La Romance Op. 11 de Clara wieck est également jouée.

Ce mouvement souligne les entraves qui amplifient le désir, la complémentarité d’artistes partageant les mêmes passions, la manière dont ils deviennent une source d’inspiration l’un pour l’autre et la façon dont cette influence s’exprime dans leur oeuvre respective. Ce mouvement fut exposé en février 2019.


Le CD musical

Témoignages

“La qualité de votre présentation conjointe m’a soufflée! C’est un beau concept à tous égards. Le lieu, les mobiles, les feuilles et les roses qui jonchaient le plancher, la position des pianos, vos lectures, vos interprétations. Tout, dans ce spectacle vient me chercher et m’émouvoir. L’écrin formé par vos tableaux m’a fait vivre un voyage poétique. Merci et continuez cette œuvre titanesque. Ce fut une soirée magique. Je serai là pour votre troisième mouvement. Vous êtes « habitée » par une énergie incroyable. Bravo aussi à Tristan ce pianiste inspiré à la technique impeccable.”

Francine Payette

“Une très belle soirée en compagnie de Marie-Hélène Sirois, artiste et surprenante musicienne, et l’immense pianiste Tristan Longval-Gagné. Maillage impressionnant entre la musique, la peinture et la présentation des lettres de Clara et Robert Schumann. Merci à ces deux artistes pour cette présentation originale. La sonate en 5 mouvements de Schumann: c’est fou et tellement beau.”

Madeleine Tremblay

“Quelle belle émouvante et intense soirée. Il y avait de la magie dans l’air, j’ai été captée par Clara, par cette incroyable histoire d’amour que vous avez si bien su rendre avec vos propos, les lettres et cette musique. Magnifique. Vous entendre jouer ces airs qui prenaient une toute autre texture mis dans le contexte, c’était vraiment un grand moment. Et, peu à peu, les toiles devenaient plus vivantes, plus incarnées accompagnées de cette musique. Ce spectacle mérite d’être vu: il est passionnant et plein de passion.”

Pascale Wilhelmy

” Nous sommes séparés comme deux étoiles au firmament; l’une suit l’autre la nuit et le jour ”

Robert Schumann